27 août 2014

Brin d'herbe ...

Il existe de nombreux métiers pénibles, difficiles, exigeants mais, aujourd'hui, je voudrais faire une petite dédicace aux éleveurs, ceux qui travaillent encore avec leurs animaux, entretiennent un paysage composite, respectent l'animal, ne polluent pas l'eau et nourrissent sainement la population.

Ils subissent très concrètement les aléas climatiques et doivent constamment s'y adapter.

Ils subissent les aléas financiers du commerce mondialisé et tentent constamment de s'y adapter.

Ils paraissent hors-jeu d'une agriculture productiviste, hors circuits des élevages industriels, oublié des autorités (voir billet de PH du jour) et pourtant ils utilisent tout ce que la technologie moderne peut leur apporter pour compléter leur grande connaissance des exigences du cheptel et répondre aux attentes du consommateur.

Entrepreneurs d'une époque révolue ou entrepreneurs à dimension humaine garants d'une agriculture pérenne ? *

Tout simplement des gens compétents et courageux ! 

Et on fait de bien belles rencontres dans les prés !

PH tour c GA vaches 14 082014 nb

PH tour ba GA vaches 29 pano 082014

PH tour b GA vaches 11 082014

 

PH tour r GA vaches 52 082014 veau

 

Merci à PH et à Nicole

 

* oui, cette phrase ressemble à une accroche d'émission radio ou télé  sur le thème "Quelle agriculture demain ?" ....  ;o)

 

Posté par YMDS à 19:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 août 2008

vaches de Golfe

Encore quelques troupeaux dans les marais du Golfe de Santonge.

Ici, côte atlantique, la fièvre catarrhale ovine n'est qu'une menace mais les éleveurs sont inquiets. Autre préoccupation des éleveurs, le prix de vente des bêtes : "on nous les achète 20 francs le kilo, sans payer les abbats, et on retrouve  le steack à 120 ou 150 francs, et les abats, ils sont pas donnés chez le boucher ! De plus, le cours du prix de la viande varie sans que l'on y soit pour quelque chose".

Les vaches sont de races résistantes en particulier vis à vis de la chaleur accablante l'été (pas d'ombre) et de l'humidité.
Le couple d'éleveurs rencontré avant-hier ne voyait pas d'un mauvais oeil toute la faune sauvage sauf  "les cygnes et les garde-boeufs susceptibles de transporter des maladies".

Quant à l'avenir du paysage des marais avec la diminution des élevages ... qui entretiendra ces espaces ?

pies_vaches_chaleur_MS_050808

à suivre : les cigognes et l'anguille

Posté par YMDS à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,