13 septembre 2007

Interlude vert et jaune

Info en passant : les chasseurs craignent le développement du colza pour les bio-carburants car cette plante spécifique a fait de gros dégâts sur la population de lièvres.
Un ami agriculteur me confirme cela (la variété s'appelait "double zéro" !! comme des chevrotines !) mais les nouvelles variétés sont beaucoup moins nocives. A suivre .....

08_levreau_court_2

Posté par YMDS à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 septembre 2007

chasseurs et randonneurs

Avenir de la chasse - 1

 Les chasseurs  qui étaient les seuls occupants de l'espace naturel avec les exploitants et les pécheurs, doivent à présent le partager avec tous les "amoureux de la nature".
Joggers, cyclistes, marcheurs constituent les gros bataillons d'usagers des petits chemins de campagne, en toutes saisons, et s'imposent par leur nombre et leur certitude d'être en osmose avec la Nature. Un exemple très récent, impensable il y a 10 ans sauf provoc, est l'organisation d'une grande sortie locale vélo et pédestre le jour de l'ouverture de la chasse !

Les chasseurs rencontrés acceptent avec fatalité cette cohabitation forcée.
Certains sont également membres d'assoc de randonneurs et "la chasse, c'est surtout pour se balader avec le chien, dans la nature ...".

Dans le contexte de la chasse de plaine, loisirs citadins et ruralité se confrontent, se supportent à peu près mais le rapport de force est en cours de renversement.

A suivre ....

chasseurs_matin

Posté par YMDS à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2007

Chasse, gibier et agriculture

Chasse – volet 3

Les chasseurs traversent les propriétés privées exploitées par les agriculteurs. Ces propriétés constituent les biotopes du gibier.

Il est donc indispensable que les chasseurs aient de bons rapport avec les exploitants même si leurs intérêts sont parfois contradictoires comme pour les dégâts causés par le gibier.

Pour compenser la perte de récolte, une assurance rembourse les préjudices causés par lièvres, chevreuils et sangliers.
Cette assurance est financée par la carte de chasse et la gestion est assumée par la Fédération des Chasseurs. Coût : 2 euros par carte soit 14800 euros dans notre département et cette somme ne suffit plus.

Cependant, si le plan de chasse maintient une quantité de gibier conforme aux engagements, l'assurance ne paie pas les dégâts considérés comme « normaux ». On se doute que tous les agriculteurs ne sont pas de cet avis ....

Pour avoir une idée de l'accroissement important du grand gibier, il faut savoir que le nombre de chevreuils à éliminer cette année, dans les Deux-Sèvres, est de 3800 !

chevreuil_bouche_ouverte   chevreuil_de_face_hiver

Autre sujet de discussion d'actualité entre chasseurs et agriculteurs : les jachères et leur disparition annoncée pour cause de manque de céréales!
Les chasseurs financent les agriculteurs pour que certaines de leurs jachères imposées soient composées de végétation adaptée à la faune sauvage. La disparition des jachères porteraient un rude coup à la reproduction naturelle et à la protection de toute une variété d'animaux.

fleur_de_jachere_avec_abeille

Prochain épisode : avenir de la chasse

Posté par YMDS à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2007

Gens de la chasse

Suite série "ouverture de la chasse"

09/07/09 - Jour de l'ouverture de la chasse

Ce jour d'ouverture n'est pas le même pour la ville voisine et sa petite couronne (2 semaines plus tard).
Sur la ville, plus grosse ACCA du département,30 % des chasseurs sont des gens du voyage. Et ils souhaitent obtenir le droit de chasser, via la carte « extérieurs » locale, dès cette première ouverture hors de leur zone d'inscription.
Pour cela, ils se déplacent dans les communes rurales des alentours pour obtenir cette fameuse carte. Compte-tenu du quota d'extérieurs acceptables et de la pression tolérable sur le milieu, il n'est pas possible d'accéder à leur demande.

Le président de l'ACCA et son bureau ont eu fort à faire pour répondre aux sollicitations vigoureuses ..... de dernière minute !

Bien sur, quand il s'agit de relations de sédentaires avec les gens du voyage, de nombreuses considérations négatives s'ajoutent au respect du règlement .....

Encore un problème de cohabitation ponctuelle comme pour le stationnement des caravanes.


------------

Point à midi sur la première journée de chasse : fait chaud, ça ne chasse pas bien (entendez les chiens ne sentent pas grand-chose et sont déjà fatigués). Les chasseurs rencontrés sont contents d'avoir vu du gibier même si le bilan est maigre (2 cailles tuées pour 4 chasseurs).

chiens_en_voiture  chien_fatigue_ouverture_chasse

Discussion intéressante avec l'un des chasseurs qui soutient l'évolution de cette tradition/loisir vers un rôle accru de gestionnaire.

voiture_chasseur

A suivre : le gibier et l'agriculture - Avenir de la chasse

Posté par YMDS à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2007

La chasse à l'ouverture

Une petite série de messages concernant la chasse et les paysages. 

A partir de rencontres avec les chasseurs et d'un entretien avec le Président de l 'Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) – 8/09/07

Commune de 5000 habitants – réduction de la surface chassable de 1000 ha en 25 ans du fait du passage de deux autoroutes, du développement des zones d'activités et des lotissements d'habitation. Il est interdit de chasser à moins de 150 m de toutes ces infrastructures. Restent 2300 ha chassables dont au moins 10 % doivent être en réserve. Moyenne de 8 ha par chasseur. 231 chasseurs dont 157 habitant la commune.

Coût à l'année de la carte pour chasser sur la commune : 67 euros pour les locaux (sociétaires), 87 euros pour les extérieurs détenteurs d'un droit de chasse* et 174 euros pour les extérieurs sans droit. Le nombre d'extérieurs sans droit ne doit pas dépasser 10 % du nombre de sociétaires et leur demande doit être faite avant le 10 avril.

* les propriétaires de plus de 20 ha ont un droit de chasse qu'ils peuvent transmettre à un membre de leur famille extérieur à la commune. C'est le cas pour 34 propriétaires de cette commune.

Demain : problème avec les gens du voyage

fusil_sur_la_reserve  parking_du_president

Posté par YMDS à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 septembre 2007

Petit, petit, ....

Les chasseurs sont-ils en train de transformer les champs en basse-cour ?

Après la volaille d'élevage lâchée en quantité avant l'ouverture (attention c'est dimanche), voici que les agrainoirs et abreuvoirs se multiplient dans nos campagnes.

agrainoir  agrainoir_2 agrainoir_6

Mes copains chasseurs assurent que c'est pour éviter que les lièvres s'abreuvent en coupant les tournesols ainsi que pour permettre la survie des perdrix et faisans qui ne trouvent plus assez à becqueter.
Possible, mais je crois bien que c'est aussi pour éviter que le gibier lâché aille dans l'ACCA d'à côté !

Posté par YMDS à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2007

paysage moderne

ligne_elec_nids_cigogne  soleil_antenne

Pour faire suite au message précédent, mais c'est un peu biaisé car le support moderne n'est plus un intrus mais devient un composant de la photo.

Posté par YMDS à 19:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 septembre 2007

Le paysage correct

Monet_train_dans_la_campagne_1870

Alors que Monet n'hésitait pas à peindre un train dans son paysage, que faisons-nous quand un avion, une voiture, un pylone, une antenne télé,  se trouve dans le paysage que nous souhaitons photographier ?
  Nous intégrons cette modernité dans l'image ou nous l'excluons ?

Posté par YMDS à 19:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 septembre 2007

Big brother et le busard

  busard_roseaux_bague_et_emetteur

Un busard des roseaux qui a dû rencontrer corentin ou un autre ornitho avant de s'attabler sur le ragondin. On voit bien la bague et l'antenne de l'émetteur (?).

Quelles sont les infos collectées et à quoi servent-elles ?

Posté par YMDS à 18:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 septembre 2007

Après-midi irlandais et sympa

Trois cyclistes à l'horizon du marais.

cyclistes_Irlandais

Un peu de musique pour accompagner la suite

S'arrêtent auprès du lonesome photographe et, après avoir déclarés qu'ils étaient Irlandais, ils commencèrent pas demander (dans leur langue maternelle) où ils se trouvaient!

S'ensuit une longue et sympathique discussion sur un tas de ttrucs comme la quiètude du lieu, les oiseaux, l'impact de la présence accrue des britanniques dans notre région, la couleur des vaches, la beauté des paysages irlandais, leur patrimoine mis à mal par le rapide développement économique, le niveau des salaires en France, etc...

L'un est policeman à la retraite et un des 2 autres est farmer (d'où l'intérêt pour the cows). Bonne révision de mon anglais (z'étaient sympas et parlaient lentement). Seul point de désaccord : le résultat de la coupe du monde de rugby.

Je les ai photographiés - ils m'ont photographié (cé pas tous les jours qu'on rencontre Indiana Jones  ;o)) et, je leur ai envoyé les images aujourd'hui (pratique l'e-mail).

Sont repartis direction Brouage avec leur vélos et n'ont pas hésité à traverser la 4 voies ! A priori, ils ne sont pas faits écrasés ...

La nature est toujours source d'inattendu.

-----------

Quelques animaux présents pendant le colloque franco-irlandais.

cigogne_tour_de_Broue  couleuvre_a_collier  ragondin_dents_orange

Posté par YMDS à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]