04 août 2010

Blé dur

A lire si l'évolution des prix des denrées alimentaires vous intéresse :

Infos importantes avec explication toujours aussi claire chez PH

ble_mur

Posté par YMDS à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mai 2010

Retour aux Champs

Champs_arc_arche

Tiens, comme on est sur Paris, si on en profitait pour aller faire un tour aux Champs ? Les jeunes agriculteurs font une opération de promo de l'agriculture moderne. Parait qu'il y a un monde fou !

Champs_ble_foule

Champs_foule_arbres_carre

J'ai vraiment eu l'impression de déambuler dans une grande jardinerie avec quelques vaches et chèvres parquées au milieu de cet arrangement artificiel. Tout ça couplé avec le salon de l'appareil photo numérique .....

Champs_bananiers_photographes  Champs_bananiers_photographe

Champs_bananiers_photographe_3

Champs_moutarde_photographes_2_enfant  Champs_moutarde_photographes

Quelle image du monde agricole émane de ces opérations de comm' ?

Champs_choux_BNP

Agriculture médiatisée avec ses "essaimeurs" .... que des "bio" !

Champs_annonceurs

Vaut quand même mieux lire les billets de PH pour savoir ce qu'est réellement l'agriculture ....

Posté par YMDS à 18:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

10 mars 2010

Tristes campagnes

Le cri de la campagne chez PH - Pour comprendre ce qui se passe hors de nos villes.

---------

Envie de mettre quelques images qui montrent la diversité du mode agricole et son importance pour notre vie de tous les jours.

Juste une photo (devinez laquelle ?) qui n'a peut-être pas sa place dans ce petit billet de solidarité avec les paysans qui nous font encore une agriculture humaine et, par conséquent, de qualité.

MS_vaches_soir_120609

mais_couleurs_2

09_vigne

pommes_troche_GP

ruches

pub_FNSEA

05_epi_ble_mouille

Posté par YMDS à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 février 2010

Demi-dose

Extrait de Novethic - j'ai rajouté les liens.

"Vers une agriculture moins gourmande en pesticides ?

Mesure phare du Grenelle de l'environnement, la réduction des pesticides a été actée avec « si possible », une baisse de 50 % de leur usage dans les dix ans. Une étude de l'INRA publiée fin janvier montre que des marges de progrès importantes sont effectivement réalisables mais qu'une cible de - 30% paraît plus réaliste.

Alors que le recours massif aux pesticides est de plus en plus difficilement accepté, et par l’opinion publique et par les agriculteurs eux-mêmes, est-il concrètement possible d’en réduire drastiquement l’usage comme l’a acté le Grenelle (-50% « si possible » d’ici dix ans) et comme le souhaite la récente directive européenne sur l’utilisation durable des pesticides? C’est à cette épineuse question que se sont frottés 80 experts dans une minutieuse enquête de l’INRA « Ecophyto R&D », entamée il y a quatre ans. La bonne nouvelle est qu’il existe une marge de progression relativement importante : « les travaux montrent qu’une réduction de l’ordre de 30 % du recours à l’échelle nationale serait possible avec des changements de pratiques substantiels, mais sans bouleversement majeur des systèmes de production », note l’étude. Mais si, pour la FNE, cela montre que «  l’objectif de réduction de 50% est plus que jamais d’actualité », cette cible ambitieuse paraît toutefois difficile à atteindre dans les dix ans. Pour Pascal Ferey, vice président de la FNSEA responsable de l’environnement, elle est d’ailleurs tout simplement « inenvisageable ».

(...)

Une sensibilisation par l’expérimentation

L’expérimentation est l’une des clés du succès pour généraliser les bonnes pratiques, semble-t-il. Ainsi, pour la FNSEA et les associations environnementales, le réseau de 3000 fermes expérimentales qui devrait progressivement être mis en place est crucial. « Il faut que chaque exploitant puisse trouver dans sa zone un lieu de validation de ces process agricoles », insiste Pascal Ferey, pour qui « les freins au changement sont aujourd’hui techniques et économiques et non plus psychologiques ». A voir. Pour Jean-Claude Bévillard au contraire, il faut encore sensibiliser et informer l’ensemble des acteurs de la filière, car tous sont loin d’être mobilisés. « La formation des agriculteurs sur le sujet qui devrait débuter cette année pourrait déjà permettre de gagner 20 à 30% sur l’usage actuel », explique-t-il. Et à terme, « des intermédiaires devenant de moins en moins vendeurs et de plus en plus accompagnateurs, donneurs de conseils » pourrait permettre de changer la physionomie de la filière. (...)."

Article complet

epouvantail_rapace

Posté par YMDS à 13:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2009

Voie lactée

Les agriculteurs dans la ville ! Pas de lisier devant la préfecture ni de blocage des rues par les tracteurs, non ! Distribution gratuite de lait par le producteurs locaux. Manifestation pacifique source d'échanges sur la condition paysanne et de remplissage de bouteilles plastiques.

lait_distrib_bouteilles_190909

lait_distrib_omega_190909

Info ajoutée : à 16 h, 2000 l distribués !

Posté par YMDS à 12:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


02 septembre 2009

De l'océan à la Brenne

Sur mon blog "sonore", une petite vidéo : laboureur de la mer

------------------

Brenne_vaches_garde_boeufs_2_290709

Photo prise en Brenne et du bord de route.

Posté par YMDS à 19:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2009

Homme de paille

Une photo dédiée à tous les moissonneurs qui en finissent actuellement de leur dure et saisonnière activité.

plaine_paille_homme_2_310709

Vu dans le centre de la France que la partie coupe était encore en cours alors qu'ici, dans le Niortais, c'est le ramassage de la paille qui se termine.

Posté par YMDS à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2009

Jeux d'eau

Fin juin, arrosage du maïs

arrosage_mais_matin_210609

arrosage_chateau_matin_210609

Données extraites du site "Marais Poitevin.org" :

"Sur l'ensemble du cycle de culture, la demande en eau d'un hectare de maïs-ensilage approche 6 700 m3

  • Ce chiffre correspond à une consommation réelle, puis cette eau est évapo-transpirée (et donc exportée) à 99,5%.
  • rapportée à un pied de maïs, cette consommation équivaut à 74 litres (50 bouteilles d' l litre ½, soit à l'hectare : 4 500 000 bouteilles d'1 litre ½ !) "

Explication du pourquoi de cette irrigation dans la suite de l'article.

Posté par YMDS à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2009

Tondeuse

Une photo plus spécialement pour PH qui fait du foin en jouant el senor météo !  ;o)

matin_approche_orage_balles_foin_230509

Posté par YMDS à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mai 2009

les apprentis sorciers plantés

Et voilà, ça commence !

Extrait de "Futura-Environnement"

Cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont été abandonnés par les agriculteurs en Géorgie, et 50.000 autres sont gravement menacés par une mauvaise herbe impossible à éliminer, tandis que le phénomène s'étend à d'autres états. La cause : un gène de résistance aux herbicides ayant apparemment fait le grand bond entre la graine qu’il est censé protéger et l’amarante, une plante à la fois indésirable et envahissante…

En 2004, un agriculteur de Macon, au centre de la Géorgie (à l'est des Etats-Unis), applique à ses cultures de soja un traitement herbicide au Roundup, comme il en a l’habitude. Curieusement, il remarque que certaines pousses d’amarantes (amarante réfléchie, ou Amarantus retroflexus L.), une plante parasite, n’en semblent pas incommodées… Pourtant, ce produit est élaboré à partir de glyphosphate, qui est à la fois l’herbicide le plus puissant et le plus utilisé aux Etats-Unis.

(...)

Selon un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology, organisation britannique à Winfrith (Dorset), il y aurait eu transfert de gènes entre la plante OGM et certaines herbes indésirables, comme l’amarante. Bien que considéré comme très faible car n’ayant jamais été détecté lors d’essais, le risque ne serait cependant pas nul.

Pour Brian Johnson, généticien et chercheur britannique, spécialisé, entre autres, dans les problèmes liés à l’agriculture, la cause ne fait aucun doute. « Il n’est nécessaire que d’un seul évènement (croisement) réussi sur plusieurs millions de possibilités. Dès qu’elle est engendrée, la nouvelle plante est titulaire d’un avantage sélectif énorme, et elle se multiplie rapidement, martèle-t-il. L’herbicide puissant utilisé ici, à base de glyphosphate et d’ammonium, a exercé sur les plantes une pression énorme qui a encore accru la vitesse d’adaptation. »

-----------

epi_mais_dans_eau

Posté par YMDS à 18:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,