Avenir de la chasse - 1

 Les chasseurs  qui étaient les seuls occupants de l'espace naturel avec les exploitants et les pécheurs, doivent à présent le partager avec tous les "amoureux de la nature".
Joggers, cyclistes, marcheurs constituent les gros bataillons d'usagers des petits chemins de campagne, en toutes saisons, et s'imposent par leur nombre et leur certitude d'être en osmose avec la Nature. Un exemple très récent, impensable il y a 10 ans sauf provoc, est l'organisation d'une grande sortie locale vélo et pédestre le jour de l'ouverture de la chasse !

Les chasseurs rencontrés acceptent avec fatalité cette cohabitation forcée.
Certains sont également membres d'assoc de randonneurs et "la chasse, c'est surtout pour se balader avec le chien, dans la nature ...".

Dans le contexte de la chasse de plaine, loisirs citadins et ruralité se confrontent, se supportent à peu près mais le rapport de force est en cours de renversement.

A suivre ....

chasseurs_matin