Suite série "ouverture de la chasse"

09/07/09 - Jour de l'ouverture de la chasse

Ce jour d'ouverture n'est pas le même pour la ville voisine et sa petite couronne (2 semaines plus tard).
Sur la ville, plus grosse ACCA du département,30 % des chasseurs sont des gens du voyage. Et ils souhaitent obtenir le droit de chasser, via la carte « extérieurs » locale, dès cette première ouverture hors de leur zone d'inscription.
Pour cela, ils se déplacent dans les communes rurales des alentours pour obtenir cette fameuse carte. Compte-tenu du quota d'extérieurs acceptables et de la pression tolérable sur le milieu, il n'est pas possible d'accéder à leur demande.

Le président de l'ACCA et son bureau ont eu fort à faire pour répondre aux sollicitations vigoureuses ..... de dernière minute !

Bien sur, quand il s'agit de relations de sédentaires avec les gens du voyage, de nombreuses considérations négatives s'ajoutent au respect du règlement .....

Encore un problème de cohabitation ponctuelle comme pour le stationnement des caravanes.


------------

Point à midi sur la première journée de chasse : fait chaud, ça ne chasse pas bien (entendez les chiens ne sentent pas grand-chose et sont déjà fatigués). Les chasseurs rencontrés sont contents d'avoir vu du gibier même si le bilan est maigre (2 cailles tuées pour 4 chasseurs).

chiens_en_voiture  chien_fatigue_ouverture_chasse

Discussion intéressante avec l'un des chasseurs qui soutient l'évolution de cette tradition/loisir vers un rôle accru de gestionnaire.

voiture_chasseur

A suivre : le gibier et l'agriculture - Avenir de la chasse