Paroles de chasseurs - suite rencontres à Brouage

En fin d'après-midi, envie de voir le chenal d'amenée au hâvre de Brouage. Besoin de comprendre comment de gros navires de commerce ont pu remonter juqu'au pied des murailles. Début de marée basse.

chenal_maree_haute  claires_Brouage
Je monte sur la digue qui sépare les claires de la mer et j'emprunte le petit sentier côté océan. Ile d'Oléron en face.
Un oiseau s'envole des herbes bordant le sentier ... PAN ! Un coup de fusil sur ma gauche. Un chasseur à 50 m, ses 2 chiens se précipitent, apparement le coup a fait mouche. Ni une ni deux, je me dirige vers le fusilleur pour voir ce qu'il a tiré et tenter de discuter chasse.

L'oiseau abattu est un courlis cendré.

courlis_abattu_GP  chasseur nuages_de_mouettes

Recontre avec une personne sympa, que ma présence ne gêne pas (avec mon ti-shirt orange ....) et qui m'a apporté beaucoup d'informations. En repartant, je suis « tombé » sur un autre chasseur, tout aussi ouvert à la discussion. Je vais essayer de faire la synthèse des propos.


  • Relations avec les gestionnaires de la réserve de Moèze : très mauvaises – pas possible de discuter avec les gens de la réserve

  • Les réserves : bonne chose même si ça commence à faire beaucoup. Un des effets est de concentrer les chasseurs sur des surfaces de + en + petites.

  • La chasse en bord de mer : les dates de chasse sont trop restrictives et le temps consacré à leur loisir/passion n'est plus en rapport avec l'investissement financier demandé

  • La faune : les grenouilles en voie de disparition car trop de prédateurs à tous les stades du développement – les cygnes : malades, sont plein de vers, inquiétude sur le risque d'épidémie – ibis : ne savent pas encore quel est leur impact – ragondins : font du dégat aux berges et fondations des routes, battues avec 2 à 3000 bestioles (!) zigouillées et laissées sur place ... - la jussie : véritable plaie des canaux avec disparition des poissons, la jussie est également disséminée par les cygnes – les canards : contrairement à ce que disent certains, il y en a beaucoup et il suffit de suivre leur envol le soir pour s'en convaincre

  • Relations avec agriculteurs : plutôt bonnes


Constaté que les 2 chasseurs connaissaient très bien les espèces protégées et l'environnement (les vents, les marées, etc...).

chasseurs basse_mer_oiseaux_fort_Boyard  coucher_soleil_maree_basse

Je suis resté en bord de mer le temps du coucher de soleil avec marée descendante et multitude d'oiseaux sur la vase – Quelques coups de fusil dans le lointain.

A suivre : mes remarques à propos de la gestion de la nature avec l'exemple de Brouage